Histoire > Annexes

 
  Les forums
  Le Chat
  Emploi
  Petites Annonces
  Pages Blanches

  NetArménie Mail
  Fonts arméniens
  Fonds d'Ecran
  Economiseur d'Ecran
  L'annuaire Web
  La carterie
  Le livre d'Or
  Le Dictionnaire
  Les Photos
  Les Vidéos

Le Paradis en Arménie : Pendant très longtemps, l'homme a cherché à situer le Paradis Terrestre. Cette quête l'a mené parfois en Arménie.. Suite...
_____
Analyse : Après une forte croissance entre 1994 et 1998, la situation économique en Arménie se dégrade.. Suite
_____
Atatürk est né en 1881 dans le quartier de Kocakasim de Salonique, dans une maison rose de trois étages située sur la rue d'Islahhane. Suite...
_____


 
  ...Sur NetArménie
 ...Sur le Web


 
http://www.armenweb.org
 
http://www.armenoscope.com
http://www.yevrobatsi.org
http://www.imprescriptible.fr/
http://www.armeniangenocideposters.org/
Nouvel Hay Magazine - Sans Frontières
http://www.japel.org
http://www.g2ia.com
Economie

  Andranik Toros Ozanian

  Andranik Toros Ozanian

Lorsque l'on évoque le combat pour la libération de l'Arménie, le premier nom qui s'impose est Andranik: comme un aigle, il vole de montagne en montagne. Andranik Toros Ozanian est né en Arménie orientale à une centaine de kilomètres dans l'historique Shabin-Karahisar ("la forteresse noire"). C'est à l'âge de 22 ans, ayant perdu sa femme et ses 2 enfants, qu'il rejoignit un groupe de partisans de sa région. Mais c'est à Constantinople, où il rejoint les leaders de la pensée politique de l'indépendance de l'Arménie, que s'affirme son destin. Il accepte toutes les missions qui lui sont confiées et c'est tout naturellement qu'à la mort du leader d'un groupe de combat Serob Aghbiur qu'il prend sa succession.

Andranik rejoignit tout d'abord le parti Hunchak. Mais des divergences avec la politique du parti le poussèrent à quitter ce denier pour rejoindre le parti Dashnak.
Là encore, n'appréciant pas les lignes politiques du parti, il se désengage tout en continuant son combat. Entre 1907 et 1913, il continue sa lutte contre l'empire ottoman et participe au mouvement de libération bulgare. Il crée ainsi une division armée arménienne. Pour cette initiative, il est décoré et promu officier. La Première Guerre Mondiale lui donne l'occasion de continuer son combat contre les Ottomans. Il retourne dans le Caucase où il combat aux côtés de l'armée russe. En 1915, il est nommé commandant de toutes les forces des Arméniens volontaires.

La chute de l'empire russe en 1917 et l'effondrement de l'armée qui en résulte l'amènent à créer une armée arménienne indépendante ayant pour objet la libération totale de l'Arménie orientale. Nommé général en chef, il est à la tête de plusieurs milliers d'hommes, tous volontaires. Mais c'est bien insuffisant pour lutter seul contre la puissante armée turque aidée par les Allemands, et il se résoud à abandonner ses attaques pour libérer Erzeroum. La Russie ne se préoccupe plus guère que de sa propre Révolution et l'Arménie en profite pour se libérer de la domination Russe établie sur son territoire au XIXème siècle. C'est la naissance de la République d'Arménie en mai 1918. Andranik, adhère aux idées du nouveau régime russe, et désire maintenir des relations amicales stables avec celui-ci. Mais le parti Dashnak, dominant la politique arménienne, ne voit pas ces relations d'un bon oeil. Cette divergence d'opinion entraîne la démission d'Andranik du parti. La brillante défense de Zangezur (1918-19), sous le commandement d'Andranik, marque la fin de sa carrière militaire.

L''indépendance de l'Arménie n'est qu'un rêve fugace que l'annexion du territoire par la nouvelle Union Soviétique abolit et que le traité de Kars achève. La lutte n'a plus de sens et il quitte l'Arménie pour voyager en Europe puis aux Etats-Unis (Fresno, Californie, 1922) où il finit par s'installer avec sa nouvelle femme. Son nom et sa renommée lui permettent de collecter des fonds pour aider les orphelins arméniens.

Sa santé est défaillante, et il rejoint un sanatorium à Chico en Californie où il meurt le 31 août 1927. Il fut enterré au cimetière Ararat de Fresno le 7 septembre 1927. Quelques mois plus tard, sa dépouille fut exhumée et rapatriée à Paris au cimetière du Père Lachaise, où trône encore sa statue, pour un second enterrement. Peu de héros furent autant acclamés pendant leur vie que le fut Andranik.

JP Kadeyan

 

Géographie
Généralités, Population, Environnement, Séisme, Cartes, Drapeau

Culture
Art, Cuisine, Langue, Litterature, Musique, Poésie, Philatélie

Economie
Généralités, Chiffres clés, Analyse, Articles
Le Magazine
A la UneDépêches, Archives, Dossiers, Sport
Politique
Généralités, Karabagh, Politique Etrangère, Biographies
Tourisme
Visite guidée, Aller en Arménie
Religion
Eglise Apostolique, Eglise Evangélique, Eglise Catholique
Diaspora
Associations, Liste des Associations, Apprendre, Média, Sortir, Annuaire de Liens
Histoire
Grandes dates, Evénements, Génocide, Dossiers
Points de vue
Arménie, Diaspora, Structure génocidaire

 
  926 personnes connectées Imprimer